Peugeot 604 Restauration - Pt.3


Inside

Un autre défi pour Tim a été d'améliorer les systèmes d'air conditionné (ou "réfrigération", comme Peugeot l'appelait à l'époque) et de ventilation. J'avais quatre demandes principales dans ce domaine:

  1. permettre au chauffage et à l'air conditionné de fonctionner simultanément (cela est rendu impossible par le concept d'origine de Peugeot, mais très utile par temps humide pour empêcher les vitres de s'embuer);
  2. améliorer la capacité de réfrigération;
  3. améliorer le flux et la quantité d'air livrée par les orifices existants;
  4. fonctionner plus silencieusement que le système d'origine (notoirement bruyant).

Pour compliquer les choses, j'avais spécifié que les modifications apportées ne devraient pas être apparentes et ne pas compromettre l'originalité de ma voiture.

La première idée a été d'installer un second évaporateur sous la tablette arrière, en volant un peu de volume de chargement. C'est une amélioration courante. Toutefois, cela ne me convenait pas, car j'ai besoin du moindre centimètre cube de volume de chargement dans le coffre pour pouvoir utiliser ma Peugeot 604 pour ma société de tourisme en Nouvelle-Zélande.

Tim et son spécialiste d'air conditionné ont ensuite élaboré une solution qui consistait à coincer une installation similaire sous le coffre, avec des conduits de ventilation aboutissant à la tablette arrière. Cette option était trop chère à mon goût.

J'ai suggéré d'installer "simplement" un évaporateur supplémentaire sur le chemin des conduits de ventilation existants aux extrémités du tableau de bord (à droite et à gauche). Tim a trouvé un bloc évaporateur-ventilateur en provenance d'une Mazda 323 et l'a installé (coincé!) derrière la boîte à gants (dont la taille a été réduite jusqu'à ne plus pouvoir contenir qu'une paire de... gants!).

Les conduits de réfrigérant supplémentaires pour le second évaporateur:


Refrigerant hoses behind the shock absorbers

Les améliorations des systèmes d'air conditionné et de ventilation ont nécessité la dépose complète du tableau de bord - une opération pas très simple, comme vous pouvez en juger par ces photos!

Les problèmes de silence et de quantité d'air ont été attaqués avec un immense ventilateur situé derrière le phare gauche. La batterie a dû être déplacée en hauteur pour permettre à ce ventilateur de trouver place. Ce ventilateur aspire l'air extérieur, le canalise à travers un beau conduit flexible de 15cm de diamètre (qui se faufile à travers le moteur comme un gros boa) et aboutit dans les orifices d'origine devant le pare-brise au moyen d'un embout spécialement fabriqué (mais ayant l'apparence d'une pièce d'origine!). Un boîtier spécial se trouve dans la cavité devant le pare-brise et canalise cet air vers les orifices d'origine au tableau de bord. Ce système est bien plus silencieux que le ventilateur d'origine, mais ce dernier peut toujours être utilisé. L'efficacité du nouveau ventilateur pourrait encore être améliorée avec un moteur électrique plus puissant. Voici les étapes de la restauration et de l'adaptation de ce ventilateur, qui était un équipement d'origine d'une Mazda 323:

Additional Fan Additional Fan Additional Fan Additional Fan

<<< Dos | Continuez sur la prochaine page >>>